Manifestation samedi 22 janvier 2011 10h30

Publié le par FCPE du groupe scolaire Chanfreau

Rentrée 2011 en Midi-Pyrénées:

182 postes d'enseignants en moins

23 postes d'administratifs de moins

et 4 147 élèves en plus.

Une situation intenable en Haute-Garonne !!!

LE 22 JANVIER MOBILISONS NOUS,

REFUSONS LE BUDGET DE PENURIE DE L’ÉDUCATION NATIONALE!

Le collectif «L’éducation est notre avenir» dénonce les effets catastrophiques qu’aura la mise en oeuvre du budget 2011 pour l’Éducation nationale. Les organisations membres du collectif appellent tous les citoyens et futurs citoyens de ce pays à un premier acte de refus des conséquences de ce budget, le 22 janvier 2011.

Le budget 2011 prévoit : la suppression de 16 000 emplois, la diminution de la subvention aux associations complémentaires de l’école de 15% en 2011 ! Le budget 2011 n’affiche d’autre ambition pour le système éducatif que la recherche d’économies à partir du dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Pourtant, les effectifs d’élèves vont continuer d’augmenter et la part du PIB français destinée aux enseignements primaires et secondaires a diminué dans la période récente en passant de 4,5% en 1995 à 3,9% en 2006.

Dans notre région cela ce traduira à la rentrée 2011 par 200 enseignants de moins pour 4000 élèves

supplémentaires. En Haute-Garonne dans le primaire ce sera un demi poste d'enseignant en plus pour 1200 élèves de plus. Le collectif appelle lycéens, étudiants, parents d’élèves et personnels de l’éducation à participer à la journée nationale de mobilisation.

MANIFESTATION

SAMEDI 22 JANVIER 2011

10H30

Place Jeanne d’Arc

Ensemble, refusons les fermetures de classes, la disparition des RASED, les suppressions de places en maternelle, la baisse des dotations des collèges et lycées, le manque d'ambition du plan Licence à l'université, les réductions de postes et d’options, les hausses d’effectifs dans les classes… Exigeons une véritable formation professionnelle des enseignants sans laquelle les écarts entre élèves vont continuer à se creuser ! Aujourd’hui plus que jamais, notre pays a besoin d’un système éducatif qui s’attaque réellement aux inégalités scolaires et traite la situation des élèves en grande difficulté. D’autres choix pour la réussite de tous les jeunes sont nécessaires afin que l’École remplisse les objectifs d’une École démocratique et ambitieuse.

À l'appel de : CGT édu-caction, DDEN, FCPE, FSU, JPA, La ligue de l’enseignement, Les Francas, OCCE, PEP, SGEN-CFDT, UNSA-Education

Composition du collectif un pays, une école, notre avenir : AFL - Cé - CEMEA - CRAP-Cahiers pédagogiques - EEDF - FAEN - FCPE - FEP-CFDT - FERC-CGT - FGPEP

- FIDL - FOEVEN - Les FRANCAS - FSU - GFEN - ICEM-pédagogie Freinet - JPA - La Ligue de l’Enseignement - Fédération Léo Lagrange - OCCE - SGEN-CFDT - SUD

Education - UNEF - UNL - UNSA Education

Commenter cet article